Net-Actuality

MegaUpload et MegaVideo fermés par le FBI [MàJ]

MegaUpload et MegaVideo fermés par le FBI [MàJ]

En plein débat sur la liberticide loi SOPA, le FBI vient de procéder à une puissante attaque contre l'industrie du DDL (Direct Download) et du streaming.

La nouvelle commence à faire le tour du Web et provoque déjà une véritable onde de choc : le département de la Justice américain, épaulé par le FBI, vient d'obtenir la fermeture de l'ensemble de la galaxie Mega.

Ce sont ainsi plus de 18 noms de domaines (MegaUpload, MegaVideo, et bien d'autres) appartement à MegaUpload qui ont été saisis par les autorités américaines. Si la nouvelle surprend tant, c'est que MegaUpload était le premier site de DDL au monde, devenu un véritable géant du net, générant à lui seul plus de 4% du trafic mondial. Selon le FBI, ce dernier était visité par plus de 50 millions de personnes par jour.

Quatre dirigeants du célèbre site auraient été arrêtés, dont le fondateur, Kim Dotcom. Ces derniers risqueraient jusqu'à 60 ans de prison. Parmi les chefs d'inculpation retenus : blanchiment d'argent et racket, en bande organisée.

Nul ne sait, pour le moment, si le site pourra se relever de ce coup de filet sans précédent. Cependant, en s'attaquant à un tel géant, le FBI vient de déclarer une véritable guerre aux sites de téléchargement direct. Une opération d'une telle violence qu'elle pourrait convaincre bon nombre d'acteurs de ce secteur de s'éclipser volontairement de la scène.

Plus d'informations sur Numerama et sur Korben.

Mise à jour

Dans un communiqué aussi édifiant que surréaliste remis à la presse, Nicolas Sarkozy se félicite de la fermeture de MegaUpload, alors que le jugement n'a pas encore eu lieu :

   "La mise à disposition illégale, par ce service, d'oeuvres protégées par le droit d'auteur, permettait à ses promoteurs de réaliser des profits criminels sous la forme de recettes publicitaires ou d'abonnements de ses usagers.(...)

La lutte contre les sites de téléchargement direct ou de streaming illégaux, qui fondent leur modèle commercial sur le piratage des oeuvres, constitue une impérieuse nécessité pour la préservation de la diversité culturelle et le renouvellement de la création.

C'est le financement des industries culturelles dans leur ensemble qui est mis en cause par ce type d'opérateurs. Le moment est donc venu d'une collaboration judiciaire et policière active entre Etats pour porter un coup d'arrêt à leur développement.
J'invite les ministres concernés ainsi que la Hadopi qui vient d'engager une consultation à ce sujet, à étudier rapidement l'utilité de compléter notre législation par de nouvelles dispositions et à lui faire, le cas échéant, des propositions en ce sens".

Flux RSS des derniers billets publiés.

Ils ont dit...

n°1 - Ecrit par Defend our freedom (Visiteur), .

Rang : Visiteur

Il est intéressant de noter qu'alors même que les différents gouvernements s'acharnent à faire la guerre au téléchargement illégal, on enregistre en France des records d'entrée au cinéma...
Internet et la liberté d'échange nuisent-ils vraiment au système ? Est-ce au contraire un vecteur de progrès et de reconnaissance des vrais artistes à contrario du système radio-tv qui nous impose les déjections audiovisuelles des majors en les qualifiant de perles rares, tout ceci parsemé de quelques publicités pour lessives ou réparateur de pare-brise... A quand un procès pour pollution audiovisuelle ? Personnellement, quand j'aime, j'achète !!! Il y a de grands artistes qui ne passent pas ou plus par ces infâmes majors et qui distribuent eux-même leurs œuvres à bien meilleur prix (radiohead, djshadow...) !!! Les vrais coupables du soit-disant manque à gagner sont tous les acteurs de ce système vermoulu promoteur d'œuvre insipides et prédigérées.

n°2 - Ecrit par yah man (Visiteur), .

Rang : Visiteur

Ça nuit leur porte feuille surtout

n°3 - Ecrit par invité (Visiteur), .

Rang : Visiteur

Je m'insurge contre la fermeture de Megaupload !!!!

Megaupload a comme vocation de fournir un lieu de stockage pour les internautes, ni plus ni moins. Ce que l'on stocke et à qui on donne l'adresse est de la responsabilité de tout un chacun, mais voilà, c'est bien plus commode de viser une seule personne. Dans ce cas, pourquoi ne ferme t-on pas les consignes de gares, d'aéroports, les bureaux de poste à cause de leurs boites postale, ou même les banques et leurs coffres.
La qualité et la quantité de films ou de musiques n'ont jamais été liés à l'argent, si on ne veut pas qu'on écoute gratos nos musiques ou qu'on regarde nos films, c'est simple, on la ferme ! Dans le cas contraire, on expose au public nos œuvres. Le monde tourne à l'envers : on nous fait croire qu'il faut impérativement protéger l'argent alors que c'est lui même qui nous précipite vers le chaos.

n°4 - Ecrit par lejournaldepersonne (Visiteur), .

Rang : Visiteur

Vous croyez y être, mais vous n'y êtes pas. Vous ne croyez pas y être, mais si, vous y êtes.
Internet est le lieu de toutes les médisances, nuisances et vengeances en tous genres.
A l'heure du numérique, les pendules juridiques n'indiquent toujours pas la même heure.
Décalage qui peut vous couter très cher, si vous vous baladez en étant persuadé qu'il n'y a aucune raison pour que quelqu'un vous plante un couteau dans le dos...
C'est pourtant ce qui arrive tous les jours sous nos yeux parce que les visages sont masqués et les messages non signés.
Tout est virtuel, à part les larmes ou le sang, qu'ils font couler...
Vous pouvez toujours faire appel à des nettoyeurs sur le web, qui peuvent riposter en menaçant, en noyant ou en étouffant vos plus proches ennemis.
Mais le plus court chemin reste : la bombe ou la tombe ?

Flux RSS des derniers commentaires publiés sur le billet.

Ajouter un commentaire

En vous enregistrant en tant que membre, vous vous assurez d'avoir votre propre pseudonyme réservé, tout en n'ayant plus à saisir de code de sécurité ni de pseudo. En postant un message, vous déclarez accepter nos conditions générales d'utilisation.

Captcha :Si vous voyez les champs suivants, veuillez ne surtout PAS LES COMPLETER. Ce test vise à nous protéger des robots spammeurs.
Mémoriser mes identifiants : Sauvegarde votre pseudo et votre adresse e-mail, afin que n'ayez plus à les resaisir ultérieurement.