actualité du web

Une offre Internet « Triple Play » à moins de 20€ en France !

Je vous parle d’un temps…


Souvenez-vous, il y a encore quelques années de cela, Free révolutionnait le marché en lançant son offre Triple Play, internet + téléphonie + télévision, pour moins de 30€ : les concurrents n’avaient pas tardé à s’ajuster sur le précurseur en la matière.
Et c’est peut-être l’une des raisons qui a fait émerger l’internet dans les foyers français : nous sommes passés des plus de 40€ de feu Wanadoo et des quotas de téléchargements de Numericable ou, encore plus éloigné dans le temps, des offres limitées dans le temps de feu Tiscali (Internet la journée ou la nuit) à cette offre « illimité tout compris » de Free, sous la barre symbolique des 30€.

Et maintenant que les tarifs des offres sont plus ou moins équivalents, on a surtout assisté à l’essor des nouveaux services : des box de plus en plus perfectionnés, des plateformes de Vidéo à la Demande (VoD), de plus en plus de chaînes de télévision, de destinations internationales comprises dans l’offre de téléphonie, etc.. Mais, car il y a un mais, il faut constater qu’il n’y a pas eu d’effort de fait niveau tarifs, et que ça commençait à stagner.

Numericable : un long fleuve pas si tranquille que ça

Souvenez-vous, c’était il y a à peine deux ans : Numericable se faisait épingler par la « Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes » (DGCCRF) après de nombreuses plaintes d’abonnés quant à la qualité de service fourni par le FAI.

Le gros point noir soulevé par les abonnés et qui a terni pendant longtemps l’image de la marque, c’était le Service Après-Vente. Les abonnés n’obtenaient pas assez rapidement et efficacement de réponses à leurs problèmes, et cela pouvait notamment se constater dans les files d’attente des boutiques Numericable un peu partout à travers la France.

Cependant, mis sous pression, « Numericable-Noos » à l’époque, avait remonté la barre en annonçant des efforts pour le suivi des problèmes des abonnés ainsi que de l’amélioration de son service. On parlait déjà, à l’époque, de fibre optique…

Une nouvelle barre symbolique : celle des 20€

Même si le taux de mécontentements de ses abonnés n’est pas tombé à zéro, Numericable continue ses efforts et innove aujourd’hui… sur un plan tarifaire.

Numericable a, en effet, décidé de frapper un (grand ?) coup dans le monde des Fournisseurs d’Accès à Internet français, aujourd’hui, en annonçant le lancement prochain d’une offre « triple play » à 19,90€ par mois.

Alors, oui, il est vrai que Numericable est notamment réputé pour louer le décodeur à ses abonnés, augmentant ainsi le tarif souvent affiché. Cependant, cette fois-ci, aucuns frais supplémentaire ne vient s’intégrer à l’abonnement mensuel… Mais Numericable demandera quand même 40€ de « frais de mise en service ».

SI on devait relever un « hic » dans cette offre, ce serait la partie télévision qui n’est pas si étoffée que dans les autres offres de l’opérateur, voire même des concurrents. Vous allez comprendre pourquoi, avec le détail de cette offre à moins de 20€ :

Un accès Internet (avec de la fibre optique pour les zones couvertes) permettant des débits de 30Mbits à 100Mbits ;
La téléphonie illimitée vers 45 destinations à travers le monde ;
Un bouquet de 18 chaînes de télévision.

Eh oui : cette offre ne propose que 18 chaînes, soit le nombre de chaînes qui composent la TNT. En effet, grâce à une modification de son réseau, Numericable permet désormais à ses abonnés de recevoir les 18 chaînes de la TNT à travers ses prises murales. La partie télévision de l’offre ne joue donc pas dans la même cour que celle de ses concurrents, où on dénombre pas moins d’une centaine de chaînes de télévision offertes.

10€ de moins que ses concurrents, comment Numericable fait-il pour ne pas vendre à perte ? Voici une déclaration du porte-parole de l’opérateur qui nous explique que Numericable est assez différent de ses concurrents : « Numericable est le seul opérateur avec France Télécom à disposer de son propre réseau, et donc à ne pas devoir s’acquitter d’un droit de passage de 10 euros par abonné auprès de l’opérateur historique. C’est ce qui permet de rendre les choses plus compétitives ».

Le lancement de cette offre aura lieu le 6 décembre 2009. Partant du fait que l’offre de télévision se base sur la modification du réseau de l’opérateur et que celle-ci n’est pas encore terminée, elle concernera dans un premier temps cinq millions d’abonnés, pour s’étendre à tout son réseau d’ici fin 2011.

Malgré le fait que l’offre de télévision soit peu garnie et qu’elle se base sur le bouquet gratuit TNT, on peut saluer le geste de Numericable qui bouscule un peu le monde des FAI, en étant 10€ moins cher que la majorité des offres du marché. Les débits sont très intéressants, l’offre de téléphonie illimitée plutôt bien fournie pour peu qu’on ne passe quasiment pas d’appels à l’étranger et qu’un bouquet de 18 chaînes de télévision nous suffise amplement.

Une offre qui pourrait se révéler notamment intéressante pour les étudiants. Et puis avec la démocratisation des services de rattrapages d’émissions sur les sites officiels des chaînes et des plateformes de Vidéo à la Demande (VoD), le défaut majeur de cette offre pourrait vite être oublié…

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post
actualité du web

Hadopi 2 partie 2 : … et la réalité ?

Next Post
actualité du web

HADOPI 2 adoptée par l’Assemblée Nationale : OUF !

Related Posts