actualité du web

Au tour de Google d’être dans le collimateur de l’Union Européenne

On se souvient tous des différentes enquêtes de la Commission Européenne concernant Microsoft ces dernières années, résultant par des amendes record et des efforts de Microsoft (notamment la version Windows N dépourvue de lecteur multimédia, qui est très loin d’avoir eu le succès escompté). On lui reprochait alors le plus souvent son “abus de position dominante”.

Aujourd’hui, on apprend que c’est au tour de Google d’être dans le collimateur de l’Union Européenne, après que cette dernière ait reçu trois plaintes émanant de sites européens sur, encore une fois, une affaire d'”abus de position dominante”.

Ces trois sites, Google les nomme sur un de ces blogs officiels. Il s’agit de la société britannique Foundem et de la société allemande Ciao, toutes deux étroitement liées à Microsoft, et le français eJustice. Ces trois sites, utilisant un système de recherche verticale (lié à une thématique précise), se plaignent d’être mal classées dans les résultats de recherche de Google et ce, à cause de Google.

En effet, ces sites étant des concurrents de Google, le leader incontesté des moteurs de recherche profiterait de sa position pour “noyer” dans les résultats ses concurrents, qui deviendraient alors moins visités, puisque moins visibles.

N’étant pas encore sous le coup d’une enquête, Google a annoncé qu’il répondrait à la demande de renseignements de l’Union Européenne concernant son moteur de recherche, notamment la façon dont sont traités les résultats, et avoue lui-même que les algorithmes employés ne sont pas parfaits.
Cependant, Google tient à préciser que des sites comme Expedia ou Opodo, utilisant la recherche verticale, sont assez bien classés dans leurs résultats.


Certains, Google le premier dira-t-on, n’hésiteront pas à souligner le fait que deux des trois plaignants sont liés à Microsoft d’une façon ou d’une autre et que ce serait ainsi le moyen, pour Microsoft, de faire pression sur son “ennemi juré”.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post
actualité du web

Pourquoi les marques auraient-elles peur des medias sociaux?

Next Post
actualité du web

Microsoft et Yahoo! officiellement unis contre Google

Related Posts