Les nouveaux DRM d’Ubisoft suscitent la polémique

Avec la sortie de deux de ses titres phares, Assassin’s Creed 2 et Silent Hunter 5, Ubisoft a tenu à inaugurer un nouveau type de DRM : le genre de DRM qui teste votre connectivité à Internet.

Pour contrer le piratage que l’on dit foisonnant, les éditeurs cherchent de plus en plus de moyens de résister aux pirates, notamment via la mise en place de DRM. Après les déboires que ces derniers ont connu dans le monde de l’audio – à tel point que la plupart des grands acteurs tendent à l’abandonner – ceux-ci sont toujours présents dans les jeux vidéos et viennent même de passer un cap.

En effet, ce DRM intégré par Ubisoft vérifie l’authenticité de votre jeu en se connectant régulièrement à ses serveurs, ce qui signifie donc que pour jouer, une connexion internet permanente et on-ne-peut-plus conseillée. Que se passe-t-il en cas de coupure de connexion ? Si elle n’est pas longue, le DRM n’est pas si répressif et tentera quelques temps après. Mais dans le cas où aucune connexion n’est détecté pendant un certain laps de temps, le jeu se met automatiquement en pause.

Alors que certains jeux reprendront directement après avoir détecté une connexion à Internet, d’autres vous raméneront uniquement au dernier checkpoint (citons Assassin’s Creed 2 dans ce cas), vous faisant perdre votre positionnement avant la mise en pause.

Chez Ubisoft, on tient à rassurer les joueurs d’Assassin’s Creed 2 en disant que les checkpoint sont très nombreux et qu’ils vous raméneront dans les environs de votre position au moment de la mise en pause.

Sauf que des problèmes peuvent à la fois toucher votre connexion… et leurs serveurs. Ce qui fut le cas ce Dimanche 7 Mars où 5% des joueurs, selon Ubisoft, ne pouvaient ouvrir une session entre 14h30 et 21h, après que ses serveurs aient été attaqués. Toujours selon Ubisoft, seuls les joueurs ayant tenté d’ouvrir une connexion à ce moment-là de la journée se sont vus afficher une erreur, pas ceux ayant déjà ouvert le jeu avant l’attaque des serveurs.

Et ce n’est pas pour autant que les joueurs sont à nouveau tranquilles : sur Twitter, l’éditeur français signale que les serveurs subissent toujours diverses attaques.

Ne pas pouvoir jouer lorsque l’on n’a pas de connexion, cela exclut le fait de pouvoir jouer en mobilité ; ne pas pouvoir jouer lorsque l’on a des problèmes avec son Fournisseur d’accès à Internet, alors que ce problème est souvent indépendant de notre volonté ; ne pas pouvoir jouer lorsque les serveurs d’Ubisoft ont des problèmes…
Ubisoft tient néanmoins à signaler qu’à l’heure actuelle, aucune version piratée d’Assassin’s Creed 2 ou Silent Hunter 5 n’est disponible.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post
actualité du web

Live : Keynote Apple OS 4

Next Post
actualité du web

Petit point sur l’iPad

Related Posts