Net-Actuality

Les élections européennes 2009, c'est aussi sur le net !

Les élections européennes 2009, c'est aussi sur le net !

Du 4 au 7 juin 2009, ce sont plus de 375 millions d'électeurs européens qui seront invités à élire quelque 736 députés. Des élections résolument branchées sur le Net... avec une pléiade de sites tous plus originaux les uns que les autres. Qu'ils soient à visée didactique ou divertissante, ils ont retenu mon attention !

 

Des élections qui n'intéressent pas grand monde.

Selon un sondage de « Le Parisien-Aujourd'hui en France », seulement 54% des électeurs français comptent répondre à l'appel des urnes. Et les résultats sont tout aussi mitigés dans le reste des pays européens. Les raisons évoquées par les instituts de sondage : une méconnaissance des institutions européennes.

 

Le site Pourquivoter.com, qui s'était déjà illustré lors des élections présidentielles françaises de 2007, a donc eu la judicieuse idée de voir ce qu'il en était vraiment. Ainsi, celui-ci vous propose une série de 12 questions, comme les 12 étoiles du drapeau européen, censées déterminer votre connaissance des institutions pour lesquelles vous allez voter le 7 juin. À l'issue de ce questionnaire interactif ; vous obtenez au moins 50% de bonnes réponses, vous donc êtes jugé apte à aller voter le 7 juin. Sinon, cachez-vous !

 

Ce n'est pas que je veuille me venter.... mais je m'en sors avec un petit 66%... J'attends de voir, dans les commentaires, si vous êtes aussi fort

 

Mais, pour qui voter, docteur ?

Outre cette méconnaissance des réels enjeux de cette élection, il n'est pas toujours évident de choisir à qui confier son vote. Des programmes pas forcément clairs pour certains, pas forcément honnêtes pour d'autres, voire trop compliqués pour les autres... Là aussi, Pourquivoter.com a pensé à vous, toujours grâce à des questionnaires interactifs.

 

Le principe est on ne peut plus simple : vous commencez par sélectionner votre circonscription. Ensuite, vous répondez aux questionnaires de chaque candidat, et vous obtenez, à chaque fois, un pourcentage censé représenter la similitude de vos opinions à celles du candidat sélectionné. Plus le résultat obtenu est élevé, plus la tendance politique est proche.

S'il peut être amusant de vérifier l'exactitude des résultats, ces derniers sont malgré tout à relativiser... En effet, bien que basés sur les programmes des candidats, les résultats sont purement théoriques, et il convient de se renseigner sur le programme du candidat avant de voter. Mais le système peut, en effet, être intéressant pour voir vers quels partis on penche.

 

Les résultats sont plutôt concluants chez moi. Et vous, à côté de la plaque ou pas ?

 

Des élections ennuyantes...

Si ces élections n'intéressent personne, c'est peut-être parce qu'elles ne sont pas assez originales ! Le site belge Pourquivoter.be propose ainsi d'y remédier, avec un petit jeu interactif.

L'idée est simple : vous choisissez le parti (belge) que vous soutenez, puis vous lui faites sauter des obstacles, lors d'une course endiablée (ou pas). Le vainqueur gagne quelques points, et s'approche de la victoire « virtuelle » du 7 juin... Dommage que le site ne propose pas de version française...

 

 

Anéfé, je ne sais pas vous, mais j'aurais bien vu notre « super » président faire un petit sprint, accompagné de notre sinistre de l'Inculture préfèrée, Christine Albanel. Tant pis, ça sera pour une autre fois, alors...

 

Satisfaits ?

Avec tout ça, si vous n'êtes pas paré pour aller voter le 7 juin, je ne peux plus rien pour vous

Flux RSS des derniers billets publiés.

Ajouter un commentaire

En vous enregistrant en tant que membre, vous vous assurez d'avoir votre propre pseudonyme réservé, tout en n'ayant plus à saisir de code de sécurité ni de pseudo. En postant un message, vous déclarez accepter nos conditions générales d'utilisation.

Captcha :Si vous voyez les champs suivants, veuillez ne surtout PAS LES COMPLETER. Ce test vise à nous protéger des robots spammeurs.
Mémoriser mes identifiants : Sauvegarde votre pseudo et votre adresse e-mail, afin que n'ayez plus à les resaisir ultérieurement.