Net-Actuality

Windows Update ciblé par un nouveau Malware

Windows Update ciblé par un nouveau Malware

En 2003 sévissait le ver Lovsan/Blaster qui lorsque vous vous connectiez sur Windows Update sans protection infectait votre système (Windows 2000 et XP), le condamnant à un formatage. Un mauvais souvenir pour certains d'entre vous qui refait malheureusement surface, à nouveau sur la plateforme de mise à jour Windows.



La semaine dernière des utilisateurs de Windows ont tout simplement vu planter leur ordinateur durant leur mise à jour de sécurité. Depuis hier nous apprenons, via Windows, que le responsable est un malware qui s'attaque au noyau Kernel 32-bit de votre système. Tout comme son prédécesseur, ce virus de la famille Win32/Alureon provoque le redémarrage intempestif de votre machine. Mike Reavey directeur du centre de sécurité Windows révèle que « Ce ver provoque l'instabilité du système, et les redémarrages sont dus à une infection des fichiers binaires du module Kernel ».

Les virus de ce type sont capables de modifier vos paramètres DNS, de détourner vos recherches en ligne ou de cliquer sur des publicités à votre insu. Aucun patch ou correctif n'a pour l'instant été mis en ligne (la menace ne touche pour l'instant que les Windows 32 bits), et la solution préconisée est la récupération de vos données avant un formatage complet de votre disque si votre antivirus n'est pas parvenu à bloquer cette menace. Je vous avais dit que ça rappellerait des souvenirs !

Les personnes touchées par le malware Alureon doivent se rendre sur consumersecuritysupport.microsoft.com, ou support.microsoft.com/international pour trouver les coordonnées du service client approprié. Enfin de plus amples explications sont disponibles sur http://www.microsoft.com/technet/security/ms10-015.mspx.

Flux RSS des derniers billets publiés.

Ils ont dit...

n°1 - Ecrit par joeblog (Visiteur), .

Rang : Visiteur

Ce serait pas un virus de chez Microsoft, pour pousser les gens à changer d'os ? Un vieux truc qui marche toujours selon mes 18 ans d'expérience sur les histoires à Bill Gates. Leurs vieilles idées ne sont pas abandonnées de sitôt. Si c'est pas ce virus ci, ce sera un autre qui fera le travail, vous pouvez compter sur Microsoft pour vous en créer un et ce ne sera pas la première fois !

n°3 - Ecrit par ZeIRus (Visiteur), .

Rang : Visiteur

Bonsoir à tous,

Pour répondre le plus "objectivement", je pense que ce n'est pas une solution que d'arrêter les mises à jour de Microsoft.

Pour une simple et bonne raison, c'est que si votre système d'exploitation et vos logiciels ne sont pas mis à jour, c'est la sécurité de votre ordinateur qui est exposée. Et s'il est exposé, il devient très rapidement la proie de beaucoup de personnes mal intentionnées. Bon, je pense que je ne vous apprend rien ! Mais allons plus loin un instant.

Donc, comment faire pour ne pas être victime d'un soit disant virus de Microsoft ou autres ?

C'est une boucle sans fin, "je ne mets plus à jour mon système pour être sûr de ne plus prendre de virus via Microsoft Update et autres ! ". Et si je ne mets plus à jour mon système, j'expose mon ordinateur à des failles que les pirates informatiques pourront exploiter !

La chose la plus probable, c'est de ne pas installer les logiciels piratés de Microsoft, surtout pas le pack Office 2007 et encore moins Windows 7.

Vous ne vous êtes pas posé, de savoir pourquoi avant sa sortie, le pack Office 2007 et Windows 7 était déjà craqué ?
Nous baignons tout simplement dans ce que les Big Brother appellent "Le Réseau Echelon".

Comme je le disais, c'est une boucle sans fin, je ne me suis pas étalé non plus ! Vous pensez bien que j'aurais pu pousser plus loin. Mais cela relève d'un autre domaine... Un domaine ou tout doit être vérifié, certifié...

Cordialement, ZeIRus.

n°4 - Ecrit par WiLL-, .

Merci pour ta reponse Zelrus.
En realite je n'ai jamais eu de souci, que ce soit sur XP puis Vista, suite a l'arret des mises a jour automatiques de mon Windows. Je ne sais pas si c'est un coup de chance mais j'en doute.

D'autant plus a la "vieille" epoque ou je mettais a jour automatiquement, j'etais en proie a des problemes ennuyeux d'incompatibilites materielles ou bugs de mon OS.
Aujourd'hui je suis tranquille. Je me contente des Service Packs, que j'installe a leur
sorties.

n°5 - Ecrit par linux (Visiteur), .

Rang : Visiteur

Ne pas utiliser Widows est le plus simple.
Les gens que je connais qui avaient Windows et qui ont eu ce problèmle en ont assez.
Je leur ai mis un gnu linux, et tout va bien. Les risques sont moindres, et surtout, il y a des milliers de gens pour faire des tests et modifier le code.

Rappel : sous Windows, il est interdit de regarder le code.
Seul bémol, je suis contraint par un employeur d'utiliser Windows. Il en veut, mais c'est sa machine, et ce sera aussi mon problème en cas de panne.

Alors je m'empoisonne la vie avec cet OS  *&¦/"/*~"[:°+§-
Quand on le peut on change vers un OS libre et de bonne facture.

n°6 - Ecrit par linux (Visiteur), .

Rang : Visiteur

C'est possible, on y pense.

On sait que le but est de faire du chiffre, les gens sont des cochons de payeurs dans notre monde de fous.
Attendons quelques années pour savoir si c'est volontaire, une petite main se dénoncera peut-être.
Pourtant je ne le pense pas.
Sauf si MS parvenait à différencier les entreprises des particuliers, et dans ce cas, obliger les particuliers à acheter la version courante.

Je crois qu'il faut plus penser à une malveillance. Nous sommes en guerre, surtout ne pas l'oublier.
Notre monde est sous un système qui génère la guerre. Une folie au service des plus forts.

Flux RSS des derniers commentaires publiés sur le billet.

Ajouter un commentaire

En vous enregistrant en tant que membre, vous vous assurez d'avoir votre propre pseudonyme réservé, tout en n'ayant plus à saisir de code de sécurité ni de pseudo. En postant un message, vous déclarez accepter nos conditions générales d'utilisation.

Captcha :Si vous voyez les champs suivants, veuillez ne surtout PAS LES COMPLETER. Ce test vise à nous protéger des robots spammeurs.
Mémoriser mes identifiants : Sauvegarde votre pseudo et votre adresse e-mail, afin que n'ayez plus à les resaisir ultérieurement.