Net-Actuality

Obama s’érige contre les nouvelles technologies

Obama s’érige contre les nouvelles technologies

Lors d'un meeting à Venice en Louisiane, Barack Obama a tenu un discours plutôt critique envers l'omniprésence des nouveaux moyens de communication et d'information. Face à un public d'étudiants de l'université d'Hampton, le président américain s'est montré très critique envers des outils comme l'iPod, iPad, la Xbox ou la Playstation. Des outils qui selon lui contribuent à « jouer avec l'information, qui représentent une forme d'amusement plus qu'un moyen d'émancipation et d'épanouissement ».


On comprend bien que celui-ci ne s'oppose pas entièrement à la démocratisation des moyens de communiquer et d'interagir, mais il se montre critique quant à leur réelle utilité, et en quelques sortes aux risques de désinformation que ceux-ci véhiculent. D'après lui chacun doit prendre du recul face à « la surexposition médiatique et la propagation d'informations douteuses ». Ainsi Obama critique le fait que « certaines informations puissent à tort être très rapidement relayées puis amplifiées, du fait notamment des blogs ou certaines stations de radio ».


Au président de conclure que la clé réside dans le contrôle et la vigilance face au progrès technologique : « L'éducation peut vous rendre plus forts comme cela a été le cas pour les générations précédentes, pour relever les défis de votre temps ». Mettre en place des cours sur « le progrès technologique » ne serait peut-être pas si absurde.

Flux RSS des derniers billets publiés.

Ajouter un commentaire

En vous enregistrant en tant que membre, vous vous assurez d'avoir votre propre pseudonyme réservé, tout en n'ayant plus à saisir de code de sécurité ni de pseudo. En postant un message, vous déclarez accepter nos conditions générales d'utilisation.

Captcha :Si vous voyez les champs suivants, veuillez ne surtout PAS LES COMPLETER. Ce test vise à nous protéger des robots spammeurs.
Mémoriser mes identifiants : Sauvegarde votre pseudo et votre adresse e-mail, afin que n'ayez plus à les resaisir ultérieurement.