Net-Actuality

Essayez et téléchargez l'HADOPI Explorer en avant première !

Essayez et téléchargez l'HADOPI Explorer en avant première !

On s'en est bien rendu compte, tout au long des débats sur la loi HADOPI : le gouvernement français est prêt à défendre ses projets de loi visant à contrôler le Web les droits d'auteur  jusqu'en enfer. On va donc devoir se préparer à changer nos habitudes, et subir les joies de l'après HADOPI/LOPSI.

 

Le gouvernement français s'était bien gardé de nous prévenir qu'il avait déjà développé une version bêta du navigateur de propagande gouvernemental en grand secret, mais Net-Actuality l'a démasqué. Présentation de la bête.

Ce nouveau navigateur révolutionnaire vous permettra de connaître l'expérience exaltante du Minitel 2.0 de demain, puisqu'il respectera tous les engagements promis par « la chose ». Au menu des nouveautés, on retiendra donc l'interdiction d'imprimer ou d'enregistrer une page d'un site, car ça violerait les droits d'auteurs, petit voyou ! Sans oublier l'interdiction appréciée de visionner le code source d'une page, car on pourrait anéfé tenter de pirater les sites qui n'ont pas installé OpenOffice.org (et son légendaire pare-feu, pour les incultes). En bonus, une nouvelle fonctionnalité plutôt intéressante vous proposera même d'importer les « Favoris gouvernementaux », qui remplaceront les dépassés favoris et marques pages. Afin de vous aider à vous souvenir de toutes les pages que vous aurez visitées, l'ensemble de votre activité sera stockée sur des serveurs gouvernementaux (pour votre sécurité bien sûr, et gratuitement en plus !).

Et l'on a gardé le meilleur pour la fin, avec la fonction de la « mort qui tue ». Le navigateur gouvernemental, grâce à ses mouchards, canonisera ou excommuniera anéfé les sites que vous visiterez. En avant-première mondiale, la France est fière de vous présenter, l'HADOPI Explorer, joyau du XXIéme Siècle :

 

Si vous souhaitez vous habituer dès maintenant en utilisant le futur seul navigateur autorisé en France, l'HADOPI Explorer, ça se passe par là.

 

Et si vous avez aimé, car je suis sûr que c'est le cas... Si vous en voulez encore... Eh bien l'auteur du navigateur a pensé à vous, puisqu'il vous propose une extension Firefox du même acabit. Et en bonus, vous disposerez même de la riposte graduée, nouvelle fonctionnalité innovante, qui vous rappellera à l'ordre dès que vous accéderez à un site excommunié par le gouvernement. Dès la troisième infraction constatée, votre connexion Internet sera ainsi coupée gratuitement par l'HADOPI (sympa, non ?). Intéressé ? Ca se passe par là.

Il se susurre que la Chine aurait déjà déposé une option d'achat sur ce navigateur révolutionnaire. Dès qu'on a du neuf, promis, on vous en informe

Flux RSS des derniers billets publiés.

Ils ont dit...

n°1 - Ecrit par walkmindz (Visiteur), .

Rang : Visiteur

La liberté et la sécurité à l'ère du numérique ou
du gadget :
Depuis la levée de boucliers opportunistes avant les
Jeux olympico-marketing de Pékin, en passant par la polémique estivale concernant le projet de loi EDVIGE, jusqu'au deux célébrités du moment HADOPI,
LOPSI 2, jamais le débat sur la coexistence entre la
liberté préfabriquée d'un côté et la sécurité commercialisable de l'autre n'a été aussi âpre.
Et pour cause, avec internet nous assistons à une mise à jour intégrale de la lutte bipolaire entre liberté gratuite et sécurité à crédit.

La suite ici :

http://souklaye.wordpress.com/2009/05/29/autopsie-a-ciel-ouvert-la-liberte-et-la-securite-a-l'ere-du-numerique-ou-du-gadget/

Flux RSS des derniers commentaires publiés sur le billet.

Ajouter un commentaire

En vous enregistrant en tant que membre, vous vous assurez d'avoir votre propre pseudonyme réservé, tout en n'ayant plus à saisir de code de sécurité ni de pseudo. En postant un message, vous déclarez accepter nos conditions générales d'utilisation.

Captcha :Si vous voyez les champs suivants, veuillez ne surtout PAS LES COMPLETER. Ce test vise à nous protéger des robots spammeurs.
Mémoriser mes identifiants : Sauvegarde votre pseudo et votre adresse e-mail, afin que n'ayez plus à les resaisir ultérieurement.