Net-Actuality

7 navigateurs en test

Page 9 : Le verdict

Notre verdict :

Le choix a été très logique et très facile à effectuer. Nous avons pour ce faire suivi chacun des critères énoncés en début de dossier, et ainsi attribué des notes allant de 0 à 10 à chaque navigateur.


1er Opera avec un 9,5/10. Depuis la sortie de sa nouvelle version, Opera s'est refait une petite jeunesse. Intégrant de nombreuses fonctionnalités utiles, léger, et très respectueux des standards, puisque passant sans problème le test de l'Acid 2, Opera a tout pour plaire. Sa faiblesse réside en la force de Firefox : les extensions. Lire le test complet.

2ème Firefox 2 avec un 8,5/10. Firefox est un excellent navigateur, sécurisé, personnalisable à souhait et assez respectueux des standards (ne passe cependant pas le test de l'ACID 2). Dommage qu'il ne soit pas plus léger, notamment en consommation de mémoire vive. Lire le test complet.

3ème Avant-Browser avec un 7.6/10. Avant Browser est un excellent add-on d'Internet, proposant de très nombreuses fonctionnalités qu'Internet Explorer ne possède pas. Il est LA surcouche de référence pour Internet Explorer. Cependant, depuis la sortie d'IE 7, son intérêt est relativisé.

4ème K-Meleon avec un 7.3/10. Ce navigateur tire son attrait de sa rapidité d'ouverture et de sa faible consommation des ressources du PC de l'utilisateur. Il possède par ailleurs quelques fonctionnalités intéressantes, mais reste très peu personnalisable.

5ème Maxthon avec un 7/10. Maxthon ressemble grandement à Avant Browser mais reste inférieur de par un nombre moins important de fonctionnalités. Il n'en reste pas un navigateur de bonne facture.

6ème Internet Explorer avec un 6,5/10. On nous avait promis un navigateur respectueux des standards, un navigateur plus sécurisé. Le constat est amer. En effet, le respect des standards, certes amélioré, n'est que poudre aux yeux, comme l'atteste le test de l'ACID 2, catastrophique, et sa sécurité est déjà remise en question. Lire le test complet.

7ème Netscape avec un 5/10. Aujourd'hui, Netscape peine à retrouver sa jeunesse d'autant, comme l'attestent le peu d'innovations et son manque de prise de risques en matière d'innovation.