Net-Actuality

Itinéraire d'un débutant sous Linux

Page 5 : Les logiciels

Vous avez déjà dû en entendre parler, sur Linux, pour installer des logiciels, on utilise des paquets : ce sont en fait les logiciels qui sont compilés sous cette forme, ne cherchez pas à comprendre, c'est comme ça et puis c'est tout !
Un paquet peut être installé de diverses manières : soit en le téléchargeant et en double cliquant dessus, comme un installeur sous Windows, soit en utilisant un logiciel de Gestionnaire de Paquets (Adept pour Kubuntu), ou soit en utilisant la console.



Et je vais profiter de ce chapitre pour vous parler de cette console, celle qui m'effrayait tant avant de passer à Linux, celle qui permet de commander Linux avec des commandes. Vous voulez voir le monstre ? Allez, je vous montre la console (appelée également « Terminal ») :



Allez, avouez tout aussi bien que moi qu'à première vue, cette console n'est pas si effrayante que l'on pouvait le penser. Eh bien, croyez-moi ou non, mais ce qu'on y fait à l'intérieur n'est pas si compliqué qu'il le laisse paraître. Comme nous sommes dans le chapitre des logiciels, je ne vais pas faire de hors-sujet, et vous montrer l'utilité d'une telle console pour installer des logiciels via une simple commande : sudo apt-get install lenomdupaquet.



Expliquons cette commande toute simple :

sudo : cette commande sera à chaque fois utilisée lorsque vous aurez besoin de droits d'administration temporairement. Lorsque vous vous connectez sous votre session, vous n'êtes qu'un simple utilisateur : il n'y a pas de comptes utilisateur/administrateur comme sous Windows, et ce, dans un but plus sécuritaire. Ainsi, lorsque vous aurez besoin de faire des choses qui nécessiteront un droit d'administration, on vous demandera votre mot de passe. Sous la console, pour effectuer une commande en tant qu'administrateur, il faut taper en tout début de commande « sudo » (votre mot de passe vous sera demandé juste après, bien évidemment) ;
apt-get : c'est une commande faisant appel aux paquets (vous savez, ce que l'on utilise pour installer des logiciels ;
install : dois-je vraiment m'attarder là-dessus ?
lenomdupaquet : le nom du logiciel fait souvent référence au nom du paquet, mais si vous ne connaissez pas exactement son nom, la console vous propose une fonction d'autocomplétion (un appui sur la touche TAB vous complète automatiquement le nom du paquet), et une fonction de recherche :



Pratique non ?

Ensuite, l'installation d'un logiciel via la console vous est clairement indiquée de son avancement, et du moment où il est terminé :

.

Vous pouvez même utiliser cette console pour lancer vos logiciels. Dans mon exemple, le simple fait de taper « Firefox » dans la console m'a permis de la lancer directement.

Vous devez sûrement penser : oui, mais s'il y a une interface graphique pour ça (le gestionnaire de paquets, Adept, souvenez-vous), pourquoi s'embêterait-on avec une console, qui a l'air compliquée en plus ? Je ne vais pas vous blâmer : j'ai pensé exactement la même chose que vous au début. Mais à force d'utiliser Linux, on voit que c'est plus rapide de passer par la console pour certaines commandes (et pas seulement l'installation ou le lancement d'un logiciel) que son interface graphique appropriée.

On a vu que « sudo apt-get install lenomdupaquet » permettait d'installer un logiciel. Et bien devinez quoi ? Pour le supprimer, il faut taper : « sudo apt-get remove lenomdupaquet ». Et franchement : ce n'est pas un malin l'inventeur de cette commande ?


Maintenant, en ce qui concerne les logiciels eux-mêmes, il faut dire que tous ceux que vous connaissez sous Windows n'ont pas pris la peine de sortir une version Linux. Mais ce n'est pas grave : si vous ne retrouvez pas exactement votre logiciel habituel, je suis sûr que vous en trouverez un autre équivalent, et en tant que « logiciel libre » qui plus est ! En tout cas, pour un début, je trouve que les logiciels installés par défaut avec Kubuntu satisferont déjà le plus grand nombre d'entre vous !

Pour parler rapidement pilotes, si vous possédez un matériel pas trop vieux, des développeurs ou la société fabriquant votre produit ont d'ores et déjà dû sortir un pilote adapté à Linux. Personnellement, le peu de matériel que j'ai pu tester en le branchant sous Linux a été détecté et installé automatiquement.
Le site de référence des logiciels libres : www.framasoft.net