Net-Actuality

Festival du jeu video 2007 Paris-Est Montreuil : Net-Actuality y était !

Page 2 : FPS et RTS

Parmi les jeux en tête d'affiche de ce festival, présentés sur la scène principale lors de deux exhibitions, nous ne pouvions pas passer à côté de World In Conflict, dont un test complet débarquera sur Net-Actuality dans les prochaines semaines (vu que votre testeur préféré est en vacances pour quelques temps, le lâcheur !). Annonçons clairement la couleur ; ce jeu est une tuerie ! Avec des graphismes à couper le souffle, grâce à l'utilisation de DirectX 10 notamment, le petit dernier de chez Sierra en a épaté plus d'un ! L'histoire est simple : imaginez que la guerre froide ne se soit pas terminée, que le mur de Berlin existe toujours... Vous commandez alors des troupes au sein d'un combat opposant les Etats-Unis et les soviétiques, ainsi que leurs alliés respectifs.


Tout juste sorti (en vente depuis vendredi dernier), World In Conflict s'annonce comme l'un des RTS phare de cette année. Longtemps attendu par une communauté active, celui-ci sort du cadre des RTS classiques, dans le sens où n'il y a que de la micro gestion d'unités à faire. En effet, pas de ressources à gérer, vous devrez ici vous concentrer sur la stratégie à utiliser pour parvenir à vos fins.
À vous d'envoyer vos unités et de définir les points d'arrivée de vos renforts. Oubliez la gestion de bases et la construction lente et ennuyante d'usines : pas besoin de 3 heures pour faire une partie. En 20 minutes maximum, tout est bouclé ! Un court affrontement en 3 contre 3 que nous avons pu tenter face au Staff nous l'a bien fait comprendre : 5 minutes de jeu, et les soviétiques avaient explosé l'OTAN. Nous pouvons donc nous attendre à voir ce jeu prendre la place d'autres RTS pour les championnats mondiaux des prochaines années, grâce à ses matches courts et intenses où, disons-le clairement, vous n'aurez pas le temps de souffler !


Exhibition Worl In Conflict











Le stand World In Conflict




Au niveau jeux PC, hors MMO, c'était la vraie tête d'affiche du festival. Grosse déception de la part de EA Games qui, pour des raisons inconnues, avait décidé de ne pas nous amener son joujou en cours de développement par Crytek. Hé oui, Crysis n'était pas présent sur le festival, EA games ayant mis en place une compétition FIFA08 sur son stand. Focus était bien évidemment présent avec le fameux Trackmania et organisait tous les jours des compétitions permettant de gagner des lots.

Ennemy Territory : Quake Wars était aussi de la partie et partageait un bel espace avec Call of Duty4 : Open warfare. Nous pouvions tester, en direct, ces deux jeux en réseau. Les parties intéressantes, et le stand, sponsorisé par Intel, a de surcroit permis de jouer sur des configurations à base de Core2 DUO et de grosses cartes graphiques. De quoi faire tourner au maximum ces deux petites merveilles du FPS ! Il est cependant regrettable que le stand n'ait pas été un peu plus grand avec plus d'animations et d'exhibition de ces jeux. Rien de nouveau donc à propos d'eux.

Le stand dédié à Ennemy Territory : Quake Wars et Call Of Duty 4





Parmi les jeux intéressants, nous avons aussi essayé ARMA : Armed Assault, discrètement sorti en février dernier. Ce FPS sauce Opération Flashpoint - et développé par la même équipe - permet une immersion intéressante dans des combats où la stratégie est tout aussi importante que l'aptitude du joueur à viser la tête de ses ennemis avant qu'ils ne le fassent contre vous ! Complet, ce jeu dispose actuellement d'une communauté active de plusieurs milliers de joueurs et mériterait d'être plus connu, notamment pour ses différents modes de jeu. Testé pendant une partie de type « capture the flag » contre le Staff du stand, il était possible de le tester avec le « TRACK IR ». Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est un gadget video-ludique permettant de s'immerger un peu plus dans le jeu. En effet, il permet de ne plus utiliser la souris pour orienter la vue du personnage mais... plutôt sa tête! Grâce à des capteurs infrarouges, le « TRACK IR » calcule la rotation de votre frimousse et fait ainsi pivoter la vue directement dans le jeu. Quelques minutes pour s'y adapter sont nécessaires, mais cette fonctionnalité apporte vraiment de gros avantages dans la conduite de véhicules. Elle permet en effet de regarder librement où bon vous chante, pendant que vous dirigez, par exemple, votre hélicoptère de combat, comme nous l'avons expérimenté ! Une expérience vraiment intéressante...




Le stand ARMA