Quels sont les métiers du digital les plus attractifs ?

Quels sont les métiers du digital les plus attractifs ?

La révolution numérique ne cesse de faire évoluer le marché de l’emploi. D’après les statistiques, plus de 8 000 000 de postes devraient être créés d’ici 2030. En termes d’attractivité, certains métiers peuvent engendrer plus de créations d’emploi que d’autres. Et justement, découvrez le top 7 des métiers du digital les plus attractifs !

Le Data scientist

Le Data scientist est clairement le métier le plus attractif. Cette profession consiste à gérer et à exploiter des données au profit de ses clients. 

Concrètement, c’est un spécialiste de l’informatique, des statistiques et du marketing. Il a pour mission d’analyser et d’exploiter le big-data (données massives) d’un certain profil (clients, prospects, employés d’une entreprise, etc.) afin d’aider ses clients dans la prise de décision et dans l’amélioration des stratégies marketing. 

Ce métier du digital utilise non seulement des techniques de Data Science, mais aussi d’Intelligence Artificielle. Ceci afin de résoudre une problématique métier et d’automatiser certaines opérations. 

Si ce métier vous intéresse, vous devez être capable de recueillir et d’analyser des données, de construire des algorithmes, de créer des modèles de prédictions pour anticiper les nouvelles tendances de données et d’effectuer une veille technologique. 

Comme formation, vous devez avoir un Bac + 5 en statistiques ou avoir suivi une formation similaire. 

Le Data Scientist est un métier d’avenir, car on le retrouve dans de nombreux secteurs d’activité comme l’informatique, le commerce, la finance, etc. Les données sont partout et elles sont précieuses. Beaucoup d’entreprises souhaitent pouvoir les exploiter à leur profit. 

L’ingénieur en Intelligence Artificielle (IA)

L’ingénieur en IA a également la cote sur le marché de l’emploi. C’est à la fois un chercheur et un informaticien. 

Sa mission consiste à analyser le fonctionnement du cerveau humain sur une problématique donnée afin de concevoir ensuite un programme informatique disposant des mêmes capacités cognitives que l’homme. 

Les applications de l’Intelligence Artificielle sont déjà partout : assistance personnelle, reconnaissance vocale, chatbot, etc. Elles peuvent croiser d’autres technologies comme le Data Science, le Web Crawling, l’e-learning et bien d’autres encore.

Vous devez avoir un diplôme de Bac +5 ou + 6 avec une spécialisation en IA. Vous devez également être à l’aise avec les mathématiques et les statistiques. 

De nombreux secteurs d’activité peuvent vous recruter : les sociétés informatiques (SSII), les entreprises de production industrielle, de sécurité, de l’armement, etc. 

L’expert en cybersécurité

Un expert en cybersécurité est spécialisé dans la protection des données et des systèmes informatiques. Il peut travailler dans une société d’ingénierie informatique ou en tant que consultant dans une entreprise.

Il fait partie des métiers du digital les plus attractifs. Comme mission, l’expert en cybersécurité va d’abord effectuer un diagnostic du système en identifiant son niveau de vulnérabilité. Il peut faire des tests d’intrusion avant de proposer des solutions pour améliorer la sécurité du système informatique. 

Par ailleurs, l’expert en cybersécurité sera également en charge de protéger les données. Ainsi, il est capable de gérer la cryptologie, les antivirus, les mots de passe, les pare-feu, etc. Dans ce cas, il doit travailler avec les informaticiens de l’entreprise cliente. 

Et enfin, il est en mesure de prévenir toutes tentatives de fraudes, d’intrusions ou de vol d’informations. 

Ainsi, ce professionnel doit avoir des compétences techniques solides en matière d’administration réseaux, de normes de sécurité et de développement système. 

Si ce métier du numérique vous intéresse, vous devez avoir un Bac +5 dans une école d’ingénieurs en choisissant une spécialisation en sécurité informatique, en sécurité des systèmes d’informations ou en cryptologie. Rendez-vous sur just-business.fr pour en savoir plus sur ce métier.

développeur web

Le développeur web et le développeur mobile

Le développeur web/mobile est également un profil très recherché sur le marché de l’emploi. C’est un métier qui consiste à créer des sites web, des applications mobiles ou des jeux en mettant en place des lignes de code informatique (HTML, CSS, Java, Python, etc.)

En outre, il peut être chargé d’assurer la maintenance et la création de nouvelles fonctionnalités de ces supports. Il doit collaborer avec le chef de projet qui lui soumet un cahier de charges à respecter. 

Pendant son intervention, le développeur web ou le développeur web mobile peut travailler en étroite collaboration avec des designers ou des graphistes. 

Si ce métier d’avenir vous intéresse, vous devez avoir des compétences solides en développement informatique et une maîtrise parfaite des systèmes d’exploitation. 

Après quelques années d’expérience, rien ne vous empêche de vous spécialiser dans un langage précis (développeur Java, développeur Python, développeur front-end, etc.)

L’accès à ce métier du web nécessite un Bac +2 (un BTS ou un DUT en informatique) ou un bac +5 en informatique.

Le webdesigner

Le webdesigner est également un métier porteur dans lequel vous pouvez envisager de faire carrière. Sa mission consiste à mettre en page des contenus à destination des supports-écrans (web, mobile, tablette). 

Il est capable de créer l’identité visuelle d’un site web, de sa version mobile ou d’une appli mobile. En fonction de l’ampleur de la mission, il peut collaborer avec un graphiste, un développeur web, un UI/UX Designer.

Le webdesigner est différent du métier de graphiste par l’ampleur de sa mission. Le webdesigner doit penser non seulement à la mise en page, mais aussi à l’ergonomie et à la facilité de navigation d’un site web. 

Il peut travailler dans une agence, en freelance ou dans une entreprise cliente qui a un projet web à réaliser. 

Les compétences requises sont la maîtrise parfaite des logiciels de mise en page (Photoshop, Illustrator, InDesign), la sensibilité artistique et la connaissance des langages informatiques (HTML/CSS).

Pour exercer ce métier, vous pouvez suivre une formation dans une école d’arts appliqués. Vous pouvez aussi apprendre le métier sur le tas à condition d’avoir le sens de l’écoute, de créativité et de sensibilité artistique. 

designer

Le SEM Manager

Aujourd’hui, les entreprises présentes en ligne peuvent avoir besoin d’un SEM Manager pour être et rester visibles sur les moteurs de recherche comme Google. 

En effet, le Search Engine Marketing, c’est le fait de travailler le positionnement d’un site web sur les résultats de recherche. Cela peut concerner le référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA) ou encore le référencement sur les réseaux sociaux (SMO).

Les missions d’un SEM Manager consistent donc à définir une stratégie de positionnement, à mettre en œuvre des actions de référencement, à établir des rapports de performance et à détecter de nouvelles opportunités de positionnement.

Pour exercer le métier, vous devez avoir une connaissance accrue du SEO, du SEA et du SMO. Vous devez aussi maîtriser les différents outils webanalytics (Google Analytics, etc.), les outils de référencement (Google Adwords, Google Search Console, etc.) et les outils de taguage (Google Tag Manager, etc.) 

En général, Le SEM Manager est un ressortissant des grandes écoles avec une spécialisation en webmarketing. Cependant, ce métier peut s’apprendre sur le tas. Dans ce cas, vous devez avoir au moins une expérience de 2 à 3 ans pour justifier vos compétences. Des certifications spécifiques peuvent également être demandées. 

Le Community Manager

Face aux demandes croissantes des entreprises, des marques et des agences, le Community Manager figure parmi les métiers d’avenir sur le web. 

Le Community Manager a pour rôle de créer et de fédérer une communauté autour d’un intérêt commun proche de l’activité d’une marque, d’une entreprise ou d’une organisation qu’il représente. 

Sa mission consiste donc à animer les échanges entre les membres de la communauté, à créer des contenus (texte, audio, vidéo, etc.), à organiser divers événements (concours, challenges, etc.)

Il peut intervenir sur les sites, les blogs, les forums, les réseaux sociaux, les médias et bien d’autres plateformes. C’est un véritable ambassadeur de la marque (ou de l’entreprise). 

Au sein de la communauté, il doit faire appliquer des règles de bonne conduite. D’ailleurs, son rôle est également de gérer les situations de crise vécues par l’organisation qu’il représente.

Comme qualités, un Community Manager doit avoir une bonne connaissance du web (niveau technique, stratégique et rédactionnel). Il est également capable d’utiliser des outils de statistiques et de mesure d’audience. Et enfin, il doit avoir le sens de la créativité et de la relation client. 

Le Community Manager peut travailler en tant que salarié ou en freelance (pour des projets ponctuels). Ce métier est accessible avec un Bac +2 dans le domaine du commerce, du marketing ou du journalisme. 

Cependant, les recruteurs choisissent généralement un niveau de compétences plus élevé (Bac + 3 ou Bac + 5). En outre, sachez qu’il existe aujourd’hui des formations spécifiques en community management.

Ce métier est également ouvert à un niveau d’études inférieur à condition d’avoir une bonne culture générale et une maîtrise parfaite du web. 

Si l’un de ces métiers vous intéresse et que vous avez les compétences requises, vous aurez toutes les chances de trouver de l’emploi. Ce sont les postes les plus recherchés sur le web et cela ne risque pas de changer d’ici 2030. 

Total
4
Shares
Previous Post
Comment se démarquer avec votre carte de visite

Comment se démarquer avec votre carte de visite ?

Next Post
Hello RSE : la start-up engagée dans le numérique responsable accentue sa notoriété grâce à ses levées de fonds

Hello RSE : la start-up engagée dans le numérique responsable accentue sa notoriété grâce à ses levées de fonds 

Related Posts