Net-Actuality

Test : Guitar Hero III : Legends of Rock

Après trois opus sortis uniquement sur consoles, voici enfin venir une version PC du célèbre jeu de guitare, j'ai nommé Guitar Hero III. Du coup, on en profite pour tester ce que vaut ce must du jeu d'arcades, en sachant que les précédents opus ont cartonné chez tous les revendeurs. En effet, il n'y a pas à dire, Guitar Hero est maintenant une valeur sûre ! Mais le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Pour répondre à cette question nous décrirons tout d'abord le principe du jeu. Ensuite, nous verrons les différents modes de jeu proposés par le jeu. Enfin, nous nous attarderons sur les graphismes qu'offre Guitar Hero III.

Le jeu

Rappelons le principe, on ne peut plus simple mais efficace, de Guitar Hero. Ce jeu se range dans la série des jeux d'arcades musicaux, tout comme Dance Dance Revolution et autres jeux de danse. Dans Guitar Hero, vous devenez une star du rock, tout seul ou avec des potes, devant votre écran, en ayant l'air ridicule avec votre guitare en plastique ! Mais bon, quitte à avoir l'air con, autant le faire en s'amusant. Et il faut bien le dire, avec Guitar Hero, ce but est bien atteint !





Passés les préjugés sur l'affiche que vous ferez lorsque vos potes vous mettront en photo sur le net, voire en vidéo sur Youtube ou Dailymotion, en train de vous rater sur le premier essai de la chanson la moins évoluée en mode débutant, vous pourrez vite vous apercevoir qu'au final, ce n'est pas si dur !

En effet, pour jouer, il suffit de prendre le coup. Une fois l'habitude prise, on appuie sur la touche et on gratte le petit morceau de plastique noir ! Rassurez-vous, vous n'aurez pas de mal à commencer puisque l'on se fait la main assez vite. Pour ne rien gâcher, les modes facile et moyen sont très accessibles. Ainsi, les premières soirées Guitar Hero entre potes vous prometteront de bonnes crises de rire lorsque vous vous bâterez en duel avec un de vos potes sans savoir quelle note jouer !








Pour ce qui est de la difficulté, celle-ci est croissante dans les chansons. Ayant déjà joué sur console à Guitar Hero et Guitar Hero II, j'avais déjà l'habitude du fonctionnement. Aussi la prise en main fut immédiate.
Pour se familiariser avec le jeu, on débute en mode facile, avec une tablature défilant lentement, des notes espacées, et des frettes uniquement vertes, rouges et jaunes ; juste ce qu'il faut pour prendre le coup ! Le mode moyen ajoute quant à lui la frette bleue et accélère un peu le rythme. Arrivé au mode difficile, la dernière frette de couleur orange arrive, et le rythme augmente encore d'un cran, vous plaçant sur certains solos face à des séries de notes commençant à devenir assez impressionnantes et ardues. On retiendra notamment le solo de la chanson « One » de Metallica, ou encore « The number of the beast » de Iron Maiden, qui promettent quelques répétitions !





Puis vient le mode expert. Là, on ne fait plus trop le malin ! Le rythme s'accélère plus encore, et le jeu demande plus de précision. Et clairement, là, on en chie. Après le mode difficile, on s'en tire correctement sur les premières chansons, et on déchante vite. Malgré quelques exceptions qui restent simples, le niveau est très élevé, pour ne pas dire réellement dur. A partir de ce niveau, oubliez donc vos parties normales, il vous faudra répéter les morceaux les plus compliqués pour progresser, et pas que cinq petites minutes.





Au niveau des chansons que vous aurez à « jouer », vous en trouverez pour tous les goûts. Pour ne rien gâcher, grâce aux chansons bonus que vous pourrez débloquer et acheter, la Playlist contiendra, au final, une centaine de chansons.
Le plus dur sera sans conteste de finir la mythique « Through the fire and flames » du groupe Dragonforce. Cette chanson est sans nul doute la plus dure de tout le jeu, et c'est devenu un challenge pour beaucoup de joueurs de réussir à la termine ! Le niveau moyen correspond au difficile, la frette orange en moins, et l'expert relève vraiment du sport de haut niveau. Peu de joueurs sont capables de la finir, voire même de passer l'introduction ! On vous aura prévenu : vous risquez de vous faire virer de scène avant d'avoir fait 1% de la chanson, même après avoir fini la carrière en expert...





Un Gameplay quasi-unique donc, bien que des concurrents existent ! Rock Band, aux Etats-Unis, fait par exemple un tabac. En effet, on peut y jouer guitare et basse, mais aussi batterie et chant ! On peut aussi trouver, sur internet, Frets on Fire, un jeu gratuit ressemblant à un Guitar Hero en version très allégée. Dans ce jeu, il est même possible de créer des chansons à partir de nos MP3 ! Par contre, pas de guitare pour Frets on Fire : on peut jouer avec le clavier à l'envers, tenu comme une guitare – et c'est très fun, même si on a vraiment l'air bête ! Le jeu est cependant compatible avec la guitare de Guitar Hero.





Modes de jeux

Guitar Hero possède de nombreux modes de jeux, dont les principaux sont :

La partie rapide, qui porte sur une chanson débloquée, quel que soit le niveau ;
La carrière solo ;
La carrière coopérative, où l'un des amis joue la ligne de basse ou la guitare rythmique (en fonction des chansons).

D'autres modes multi-joueurs sont proposés, aussi vous pourrez choisi :

Le duel, où l'on peut choisir un niveau différent suivant un principe de « question-réponse », c'est-à-dire un bout de chansons différentes les unes après les autres. Le mode Duel Pro fait jouer le joueur au même niveau sur la chanson entière.

Et enfin, grande nouveauté de Guitar Hero III, le duel « choc des guitares ». Cette fois-ci, plus question de regarder l'autre jouer à côté de nous : le but est de l'écraser ! Le Star Power, qui sert à gagner plus de points, est remplacé par le Battle Power. Ici, ce sont des attaques que l'on lance, avec la possibilité d'en stocker trois avant de les lancer. Ces attaques sont diverses :

Mode gaucher (ou droitier si l'on joue déjà en gaucher), où les frettes apparaissent inversées sur l'écran.
La surcharge de l'ampli, qui fera trembler la partition et clignoter aléatoirement les notes (je vois, je ne vois plus... simple quand on connaît bien la chanson !).
Niveau supérieur, où l'adversaire voit son niveau de jeu augmenter (sauf en expert) : notes doubles, où toute note basique est remplacée par un accord.
La corde cassée, qui oblige à appuyer sur la frette correspondante rapidement, afin de pouvoir jouer à nouveau la note correspondante.
Vibrato, où il faut abuser du vibrato pour pouvoir jouer les notes qui apparaissent à l'écran.
Le vol d'attaque, qui comme son nom l'indique, vole l'attaque que l'adversaire est sur le point de lancer.

Ici, le but est simple : l'autre doit se faire huer et être viré de scène pour pouvoir gagner, et pas d'égalité possible ! En effet, si les deux joueurs terminent la chanson, on la rejoue, mais les attaques sont remplacées par l'attaque de mort subite, où la partition est lentement réduite de taille dès que l'on loupe une note, et où la vitesse devient de plus en plus intense. Du coup, la jauge de « rock » descend. En gros, plus on se plante, plus s'enfonce. Un bon duel qui vous promettra des soirées bien animées !

Graphismes

Pour cette partie, nous ne développerons pas. En effet, Guitar Hero est un jeu d'arcades. De ce fait, on y joue pour le fun d'abord, et on irait même jusqu'à dire que les graphismes ne sont là que pour ceux qui vous regardent jouer. Il est cependant bon de noter que le moteur graphique du jeu a complètement été revu depuis Guitar Hero II. Une meilleure qualité d'image s'offre donc à nous. Cependant, quelques bugs physiques sont présents, comme une partie du décor qui vole !

Cerise sur le gâteau, des séquences animées assez drôles viennent pimenter le tout et montrent la progression rapide du groupe.

Le mot de la fin...

Un jeu vraiment excellent et addictif. Le principe et certes maintenant connu, mais à part quelques petits détails, le portage sur PC est très bien réussi. Exception qui confirme la règle, il y a ici beaucoup de fun, alors que c'est ce qui manque souvent aux jeux PC, il faut bien l'avouer ! Ainsi, Guitar Hero III apporte désormais, sur PC, tous les ingrédients pour bien triper entre amis.

Nous tenons à vous rappeler que cette appréciation est à placer dans son contexte. En effet, même si nous sommes objectifs, un test réfléte toujours l'avis d'une ou de quelques personnes, cela dans des conditions spécifiques. Aussi, malgré tout le soin apporté à sa réalisation par son auteur, ce test n'a pas pour vocation d'être exhaustif.